16/05/2010

Deux hommes en quête de mémoire : Alberto Israël et Stepan Bosnjack) -- (La Libre Belgique)

 

Les deux hommes ont un point en commun. Alberto Israël, 80 ans, a perdu dans les camps ses parents et ses frères, Elie et Aaron, morts sans sépulture. "Faute de ce rite", dit-il, "je suis devenu le réceptacle de mes nombreux m orts , aimés et perdus." Stipan Bosnjak est parti, notamment à travers une analyse, à la recherche de son père trop tôt disparu, dont il apprît qu'il avait été emprisonné dans un camp nazi quelque part en Hongrie, après une rafle dans sa communauté tsigane.

Deux hommes en quête de mémoire

 

09:21 Écrit par Mihail Basremaskro'onko dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.