11/08/2011

Marseille: La police évacue une centaine de Roms. -- 20 minutes.fr

 

"C'est l'illustration du racisme ordinaire subi au quotidien par cette population, des gens que l'on peut évacuer au petit matin comme des délinquants. On veut cacher la misère aux yeux du monde, mais on ne résout pas le problème", a déclaré à Reuters Philippe Dieudonné, vice-président de la Fédération des droits de l'homme des Bouches-du-Rhône......Un an après le lancement d'une politique de démantèlement de leurs camps, les expulsions de Roms se poursuivent en France et leur précarité s'aggrave, sans pour autant diminuer leur nombre, selon un récent rapport de Médecins du monde.......Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a porté il y a quelques jours à 30.000, contre 28.000 auparavant, l'objectif 2011 de reconduites à la frontière d'immigrés en situation irrégulière. Un tel chiffre constituerait un nouveau record historique.

Marseille: La police évacue une centaine de Roms        

 marseillerom.jpg

www.lemonde.fr

Le Monde.fr - Pour LeMonde.fr, Laurent El-Ghozi, président de la Fnasat, revient sur la situation des Roms en
France, un an après le discours de Grenoble.
Commentaire : à ouvrir le marché du travai   de Mihail

C'est évident, mais il faut une volonté politique ferme permettant cette intégration. Mon expérience en Belgique est positive. Mais dans ce pays, les politiciens ne se servent pas des "étrangers" pour renforcer une idée virtuelle d'identité nationale. Sauf les très rares "extrêmes droitistes".
Dosta, d'utiliser les êtres humains pour renforcer sa popularité.C'est du populisme pour homme politique en mal d'électeurs, et en perteen perte de vitesse. Je peux vous assurer que suivant mon expérience intime quotidienne, il a des Rroms intégrés dans le monde du travail et de la scolarisation en Belgique, mais une fois le travail et l'école terminée, laissez nous nos coutumes, nos habillements, nos joies d'être ensemble, notre couleur de peau, car nous nous battons dans une société remplie d'à priori. Le respect de l'autre c'est l'expression d'une société évoluée. Sachez respecter les différences, car chaque personne est unique et à droit à de la considération. Merci.

l

 

12:04 Écrit par Mihail Basremaskro'onko | Lien permanent | Commentaires (3) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Commentaires

Il faut dire pourquoi .

Écrit par : *MeL* | 12/08/2011

Répondre à ce commentaire

Je n'ai aucun a priori contre qui cela soit.

Mais pourquoi ne me parlez-vous pas ici Mihail ?
Je viens, j'essaye de lier le contact et vous m'ignorez !
Pas très sympa ça !
Dommage!
Je ne vous dérangerai plus.

Écrit par : *MeL* | 13/08/2011

Répondre à ce commentaire

Cher Mel je viens d'écrire un commentaire en réponse à votre petit mot, et avant de fermer le PC, je fais un dernier contrôle pour voir ma réponse et "oh surprise",je ne vois rien. Je ne comprend pas, alors je recommence malgré les 5h1/2 du matin.
Sachez que j'ai beaucoup d'estime pour vous, et que vous êtes toujours bienvenue.
A la remarque : "Il faut dire pourquoi", j'ai fait un long commentaire sur l'article même du blog. Je vous envoie mon amitié sincère, et sachez que vous ne me dérangez jamais. Mihail
Écrit par : Mihail | 13.08.2011

Écrit par : Mihail | 13/08/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.